mercredi 25 mai 2016

Méritas

C'est la fin de la saison scolaire et la saison des ''méritas'', ''certificats de mérites'', classements, notes, etc. Comme mes enfants ne vont pas à l'école, je ne veux pas qu'ils passent à côté de cette expérience alors voici mes ''méritas'':

À Thomas, je décerne le méritas du plus plus patient lanceur de schtroumpf-peluche au monde, alors qu'il est à son ordinateur et que ma fille de 5 ans lui lance son schtroumpf à répétition, parce-qu'elle adore le recevoir en pleine figure quand Thomas lui renvoie (elle peut faire ça DES HEURES et mon fils semble trouver ça hilarant). Je lui décerne aussi un méritas spécial pour l'ado disant à voix haute le plus souvent dans une journée ''j'ai faim'' (je vous jure, c'est impressionnant!!!).



À mon fils de douze ans, je décerne le méritas de l'enfant qui comprend les choses le plus vite au monde... Il a appris l'anglais quelques mois (lecture, écrit et parlé) et il écoute maintenant des dessins animés japonais depuis quelques semaines (en japonais je présume...je ne peux vous dire je ne comprends rien) ''en comprenant à peu près'', déjà (je suis VRAIMENT impressionnée).

À mon fils de six ans, je décerne le méritas de l'enfant de six ans le plus débrouillard sur la planète (sauf pour se prendre un verre d'eau), lui qui veut toujours nettoyer tout seul ses dégâts (avec parfois des solutions disons...créatives), même si je VEUX l'aider (à cause des dites solutions créatives hi!hi!).




À ma fille de cinq ans, je décerne le méritas des muscles de joues les plus entraînés au monde...Elle rit et sourit tellement (même dans son sommeil elle éclate de rire) que c'est impossible d'être de mauvaise humeur ou déprimé en sa présence (j'ai essayé...rien à faire).

Trêve de plaisanterie, je ne leur ai pas vraiment décerné ces ''prix'' et je n'ai pas besoin de chercher quelque chose de positif à dire sur leur parcours de vie (ou d'apprentissage...c'est la même chose), ni besoin de leur faire savoir à quel point je suis fière d'eux à la fin d'une dite période; nous vivons ensemble et à TOUS les jours je suis fière de leurs accomplissements/épanouissements/développements, que ce soit rouler sans petites roues avec un vélo, faire une omelette, expliquer la densité démographique avec des Lego, siffler, raconter une blague, rendre un service ou apprendre une nouvelle langue. Mes enfants n'ont pas de ''mérite'' de réaliser tout ça: ils ont simplement la liberté et l'espace d'exprimer qui ils sont de façon naturelle!

Stéphanie =)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire